Après toutes ces heures de bus, on est arrivés en milieu d’après-midi à Siem Reap qui est considérée comme la grande ville la proche des temples d’Angkor. On décide de prendre un hôtel à 4 dollars la nuit et d’aller se promener en ville. C’est une ville faite pour les touristes, il y en a pour tous les goûts. On peut y manger ce que l’on veut, des fast-foods, de la cuisine locale, italienne, allemande, russe… Nous on a opté pour du local avec du riz au curry jaune, des légumes et du poulet. Un vrai délice!

Ensuite on est allés se promener au marché de nuit dans lequel on trouve de nombreux stands de souvenirs en tout genre. Il y a aussi des vendeurs de milkshakes à 1 dollars avec de bons fruits frais. On a trouvé que les locaux étaient principalement accueillants, même si bien évidement on se fait interpeller tous les 10 mètres pour acheter tout et n’importe quoi.

On avait rencontré un peu avant un jeune cambodgien  dans les rues de Siem Reap qui nous avait proposé de nous emmener aux temples d’Angkor en tuk-tuk à l’heure que l’on souhaiterait et de nous servir de taxi durant notre visite. Après s’être renseignés on nous avait dit qu’il valait mieux y aller très tôt le matin avant la levée du soleil pour être à Angkor Wat, un des temples les plus connus, et admirer le levée de soleil sur le temple. Du coup on avait prévu notre départ à 4h30 avec le tuk-tuk.

Une demie heure plus tard on est arrivés au temple d’Angkor Wat avec déjà beaucoup de touristes sur place. Mais devant l’immensité et la beauté de Angkor Wat on s’est assis juste en face d’un petit plan d’eau pour s’enthousiasmer de notre magnifique vue. Pour la petite histoire Angkor Wat c’est un peu le temple de référence du site parce qu’il est le plus grand. Il a été construit par le rois Suryavarman II au début du XIIe siècle comme symbole du temple d’état, de capitale du Cambodge et de la civilisation khmer. Sur l’ensemble de ses temple, le site s’étend sur environ 400 kilomètre carrées. On a appris avec beaucoup d’étonnement que le site avait été classé au patrimoine mondiale de l’UNESCO en 1992 donc très tardivement. Ensuite on a décidé de se laisser guider par le cambodgien qui  conduisait notre tuk-tuk et qui nous racontait des petites histoires sur l’histoire et la région. En tout on aura visiter 8 temples dont certains moins connus que d’autres.

Parfois, notre guide nous emmenait visiter des temples assez reculés dans la jungle. On les reconnaissait parce que sur le sol et les murs étaient recouverts de toiles d’araignées immenses. Ils étaient moins entretenus que les temples les plus connus du grand publique, mais ceux-là étaient tout autant incroyable. On appréciait d’autant plus visiter des temples dans lesquels on se retrouvait seuls, on se sentait un peu comme dans l’un des film d’aventure d’Indiana Jones. Vers 10h la chaleur commençait à devenir insupportable et les sites devenaient de plus en plus visités. Le réveil aux aurores était une très bonne idée finalement ! Après environ 8h de visite on est reparti en tuk-tuk du site d’Angkor pour aller manger dans les rues de Siem Reap et acheter quelques souvenirs au marché nocturne.

Avant de partir en ville on est allés négocier avec le directeur de notre hôtel pour avoir un bus à 07h en direction de la région de Mondolkiri dans la petite ville de Sen Monorom. On avait réservé à l’avance un trek sur 3 jours dans la forêt. C’est émerveillés qu’on a donc quittés Siem Reap pour rejoindre le Nord Est du Cambodge.

Pour suivre la suite de notre road trip au Cambodge c’est par ici :

Crédit photo : @ Olivier Dumas

Share: